Le référendum du dimanche 29 mai 2005 offrait aux électeurs une possibilité que les élections ordinaires ne donnent pas : celle du vote négatif.